D’ici 30 ans, les vagues de chaleur seront bien plus fortes, plus longues et plus fréquentes

«
A partir de 25°C de moyenne journalière, on commence à noter une surmortalité
», note Robert Cautard, directeur de recherches au CNRS.
« A partir de 25°C de moyenne journalière, on commence à noter une surmortalité », note Robert Cautard, directeur de recherches au CNRS. - Eric Lalmand/Belga.

Tourner dans son lit. Arrêter de bouger pour ne pas faire monter encore sa température corporelle. Se lever pour reprendre une douche froide. Réussir enfin à fermer l’œil. Et puis se faire réveiller à 5 h du matin par le camion-poubelle puisque les fenêtres sont évidemment restées ouvertes. Vous avez eu chaud ces derniers jours ? Attendez de voir ce qui vous attend dans les années à venir.

Pas besoin d’être météorologue pour le remarquer, mais l’annonce de l’IRM est tombée jeudi : une vague de chaleur frappe la Belgique. Cela fait donc cinq jours que les Belges traînent leurs jambes lourdes par des températures de 25°C au moins, dont trois journées où il a fait plus de 30°C. Et l’épisode pourrait durer jusqu’à samedi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct