Crise politique: n’abandonnez pas la réforme de l’aide à la jeunesse!

d-20111005-W6R4N1

La crise politique qui secoue actuellement la Fédération Wallonie-Bruxelles a de très nombreux effets collatéraux délétères. Nous ne nous voulons pas fustiger les responsables de cette situation, ni distribuer les bons et les mauvais points, ce n’est pas notre rôle.

Par contre, nous dénonçons avec force l’irrespect à l’égard de l’immense travail fourni par les acteurs de terrain que ce blocage provoque pour les politiques de l’emploi, de l’enseignement, de la petite enfance, du non-marchand et bien d’autres encore.

Mais c’est également le cas dans le secteur de l’aide à la jeunesse où plusieurs projets proches de leur aboutissement se trouvent aujourd’hui à l’arrêt, et pourraient être remis en question par une redistribution des priorités politiques. Cette situation présente le risque très réel d’impacter durement le sort de très nombreuses personnes fragilisées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct