Le 9 août 2007, la crise des subprimes frappe l’Europe

Edition numérique des abonnés

Il y a dix ans, jour pour jour, les sismographes de la planète finance enregistraient la première grosse secousse annonciatrice de la crise qui allait se déchaîner à l’automne 2008. Le jeudi 9 août 2007, le géant bancaire BNP Paribas suspendait le remboursement de trois fonds de placement investis majoritairement en emprunts hypothécaires « subprimes » américains, provoquant l’arrêt quasi instantané du marché interbancaire européen.

La banque avait été incapable d’estimer correctement la valeur de ses actifs. Cette décision de la banque française constituait la preuve de la gravité de la situation. Le prélude à la crise qui allait déferler sur la planète finance, puis plonger les économies occidentales dans la grande récession.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct