Juncker au «Soir»: «Je veux que l’Europe puisse décider plus rapidement et plus efficacement»

© Reuters
© Reuters

Strasbourg

C’est un Jean-Claude Juncker cassé par une sciatique que « Le Soir », en compagnie de cinq autres médias européens, a rencontré dans la foulée de son « discours sur l’État de l’Union ». « Ce n’est pas par les discours qu’on peut imprimer sa marque sur le monde d’aujourd’hui » constate très sérieusement le président de la Commission, qui reconnaît quelques instants plus tard en riant qu’il espère qu’il sera intégré à la prochaine édition des « Grands discours dans l’histoire  », un « livre qui vaut la peine d’être lu ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct