«Blake et Mortimer» victimes du casse du siècle

Jacobs jouait ses propres personnages avant de les dessiner. Hélas, quand les vrais voleurs ont vidé sa maison, ses héros de papier sont restés impuissants. © Jacques Labeye.
Jacobs jouait ses propres personnages avant de les dessiner. Hélas, quand les vrais voleurs ont vidé sa maison, ses héros de papier sont restés impuissants. © Jacques Labeye. - Jacques Labeye.

Avec Hergé, Jacobs est l’autre monstre sacré de l’école de Bruxelles. Ensemble, ils ont écrit l’histoire du journal Tintin . Leurs héros, Tintin, Milou, Blake et Mortimer sont entrés dans la légende du 9e Art. Mais si l’héritage d’Hergé est jalousement préservé dans le Musée qui porte son nom, celui de Jacobs fait l’objet depuis plusieurs années d’un véritable hold-up sur le marché de l’art.

La Fondation Jacobs, créée par l’auteur de son vivant, en 1983, et mise en liquidation judiciaire à la demande de son président actuel, Philippe Biermé, en 2016, ne contrôle plus la situation. Cet été, les clés de ses coffres ont été confiées à la garde de la Fondation Roi Baudouin. Entre-temps, une nouvelle Fondation Edgar Jacobs a été constituée avec Moulinsart pour assurer la gestion du droit moral sur l’œuvre de Jacobs. Par un invraisemblable pied-de-nez de l’histoire, Tintin vole ainsi au secours de Blake et Mortimer !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Combien de planches a reçu le notaire qui n'a pas fait d'inventaire ? Peut-être aucune Ca qu'il lui fut demandé de ne pas faire d'inventaire, Mais peut-être suffisamment pour qu'il n'en fasse pas .C'est une des questions prioritaires à devoir examiner par voies judiciaires . Et puis il y a toutes les autres concernant un acteur suffisamment mentionné dans ce qui précède pour aussi l'impliquer par voie judiciaire . Tout cela est à vomir . Claude Dewamme Claude Dewamme .

  • Problème d'héritiers parasites.

  • Vite, vite,neutralisons les escrocs.

  • L'argent, plus fort que tout.

A la une
Tous

En direct

Le direct