Mineurs ou majeurs? Le destin des migrants scellé par des méthodes approximatives

Le triple test «
médical
», qui consiste en des radiographies de dents, de la clavicule et du poignet, est controversé.
Le triple test « médical », qui consiste en des radiographies de dents, de la clavicule et du poignet, est controversé. - Photonews.

Le mythe du migrant adulte se faisant passer pour un ado afin de profiter du système a la vie dure. Et alimente largement la haine antimigrants. Mais qu’en est-il réellement ? Moins d’un tiers des personnes se déclarant mineurs non accompagnés sont finalement reconnues majeures. Pour la plupart, il s’agit de très jeunes adultes croyant de bonne foi avoir moins de 18 ans ou en quête de protection, sachant leur majorité proche. Selon un rapport que présente ce mercredi la Plateforme mineurs en exil, il y a aussi lieu de s’interroger sur nombre de cas de jeunes désignés à tort comme des adultes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct