La SNCB veut mieux valoriser son patrimoine immobilier

Un des bâtiments que la SNCB veut mieux utiliser. © Pirlot (st).
Un des bâtiments que la SNCB veut mieux utiliser. © Pirlot (st). - Pirlot (st).

D’anciennes gares, des ateliers désaffectés, des voies inutilisées, des terrains… Le patrimoine immobilier des chemins de fer belges a été versé dans le panier de la SNCB en 2014, lors de la refonte du groupe de trois en deux entités. Un patrimoine conséquent, comme l’indiquaient nos collègues de L’Echo ce mercredi : soit 14.528 parcelles de terrains représentant une surface de 5.811 hectares, et 1.174 bâtiments pour une surface brute de 2,164 millions de m2.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct