Des terres bio menacées par une prison

L’exploitation agricole de Michel Pâque et de sa famille se situe juste à côte de la prison.
L’exploitation agricole de Michel Pâque et de sa famille se situe juste à côte de la prison. - Michel Tonneau

Adieu veau, vache, cochon, couvée ? En 40 ans, le rêve d’Henri Pâque, agriculteur à Lantin, est devenu réalité mais il est menacé. L’écosystème de la Ferme à l’Arbre comprend une exploitation agricole certifiée bio, qui allie élevage et culture et fonctionne en circuit court avec une boucherie, un restaurant, une coopérative brassicole et un supermarché bio dédié notamment à la vente directe des produits de la ferme. Une quarantaine d’emplois directs et 47 indirects «  non délocalisables  », précise Michel Pâque, le fils du fondateur, qui pourraient fondre comme neige au soleil.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct