Blanchiment: le grand malaise des banques

Des mécanismes de blanchiment de plus en plus sophistiqués voient le jour, surtout en Asie, à partir du Bitcoin. ©Reuters
Des mécanismes de blanchiment de plus en plus sophistiqués voient le jour, surtout en Asie, à partir du Bitcoin. ©Reuters - reuters.

Il y a d’abord ces chiffres, qui interpellent. L’an dernier, 27.264 réclamations ont été réalisées par des intermédiaires financiers (surtout des banquiers et des assureurs) auprès de la Cellule de traitement des informations financières (CTIF). Sur ces 27.264 déclarations, des éléments ou des renseignements issus de 2.577 déclarations de soupçon ont pu après analyse être transmis aux autorités judiciaires. Ces 2.577 déclarations concernent des opérations de blanchiment ou de financement du terrorisme pour un montant total de 1.285,68 millions d’euros. Il s’agit là d’une hausse de près de 30 % par rapport aux 22.000 doléances déposées en 2012.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct