Le gouvernement fédéral bichonne l’économie collaborative

Edition numérique des abonnés

L’économie collaborative est chouchoutée en Belgique. Après une première loi déjà très avantageuse fiscalement pour ses utilisateurs, le gouvernement et plus particulièrement le ministre de l’Agenda numérique, Alexandre De Croo, en remet une couche. En bref : si la nouvelle mesure passe le cap de l’examen parlementaire, dès le 1er janvier 2018, vous ne paierez plus un euro d’impôt sur les premiers 6.000 euros de revenus engrangés annuellement (à raison de 500 euros maximum par mois) sur ces plates-formes qui organisent une relation financière entre des particuliers. De quoi semer la confusion quelques mois à peine après l’introduction d’un système déjà précurseur en Europe. Le point.

1 Le cadre actuel

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct