Pourquoi le PS doit privilégier la voie portugaise

Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège, ancien directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, Edouard Delruelle, 54 ans, fut membre du Comité consultatif de bioéthique. Edouard Delruelle a également opéré comme «expert» au cabinet de Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’Economie et de l’Enseignement supérieur avant le «coup de Jarnac» de Benoît Lutgen. En 2014, il publiait «De l’homme et du citoyen. Une introduction à la philosophie politique» (éd. De Boeck). Edouard Delruelle est un intellectuel engagé auprès du Parti socialiste.
Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège, ancien directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, Edouard Delruelle, 54 ans, fut membre du Comité consultatif de bioéthique. Edouard Delruelle a également opéré comme «expert» au cabinet de Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’Economie et de l’Enseignement supérieur avant le «coup de Jarnac» de Benoît Lutgen. En 2014, il publiait «De l’homme et du citoyen. Une introduction à la philosophie politique» (éd. De Boeck). Edouard Delruelle est un intellectuel engagé auprès du Parti socialiste.

Merci à Benoît Lutgen ! Son virage à droite a permis au PS, alors empêtré sur le terrain de la morale (« les scandales »), de se repositionner sur le terrain politique. Un gros travail a été accompli (le « Chantier des idées ») en vue du congrès du 26 novembre. Mais je crains que le PS ne soit pas encore en mesure : 1 – de faire une analyse lucide du tournant historique que nous vivons actuellement ; et 2 – de se fixer une ligne politique claire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Quand les caisses sont vides et il y n'y a plus d'argent a distribuer, le socialisme meurt.

  • La Wallonie vote a gauche et est déficitaire, a une économie en déclin, des villes tristes, avec beaucoup de chômeurs et des pauvres. La Flandre vote a droite avec un budget excédentaire et a une économie florissante, des villes riches et le plein emploi avec beaucoup moins de pauvres. Il n'y a pas un domaine ou la Flandre n'est pas en avance sur la Wallonie et ne parlons même pas du désastre Bruxellois. Et tout cela dan un pays grand comme un mouchoir. Il faut encore un dessin ou vous avez compris? Pourtant la solution est évidente.

A la une
Tous

En direct

Le direct