«Les racistes profitent du chômage»

La campagne contre le racisme sera visible dans tout l’espace public.
La campagne contre le racisme sera visible dans tout l’espace public. - D.R.

Tous les racistes profitent du chômage » ; « Nous ne louons pas aux racistes » ; « Tous les racistes vivent au crochet de la société. » Si vous voyez ces mots affichés dans les rues de Bruxelles, c’est que vous découvrez la nouvelle campagne contre le racisme lancée par le cabinet de Bianca Debaets (CD&V), secrétaire d’Etat bruxelloise à l’Egalité des chances.

« La plupart des affiches ne sont pas signées et cela éveille la curiosité des gens, explique Bianca Debaets. Et c’est là le but de notre campagne : interpeller les citoyens en sortant des sentiers battus et les faire réfléchir. » En détournant des clichés et des propos stigmatisants, la campagne veut ouvrir le débat dans les domaines où le racisme et la discrimination sont les plus courants.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Trop tard, beaucoup trop tard. Ce n'est pas avec quelques affiches qu'on va faire changer les opinions. Ils sont vraiment naïfs ces élus Bruxellois. Ils gèrent Bruxelles comme un jardin d'enfants.

  • une Flamande qui fait enfin quelque chose de positif contre le racisme ! bravo , j'espère que ça se passe à anvers aussi !

Tous les commentaires
A la une
Tous

En direct

Le direct