Quarante enfants infirmes moteurs cérébraux sur le carreau

Les enfants du CIMC ont notamment appris à faire du handikaraté.
Les enfants du CIMC ont notamment appris à faire du handikaraté. - Elodie Ledure

Depuis quelques jours, 40 familles ayant un enfant infirme moteur cérébral sont plongées dans le désarroi. Le Centre hospitalier de la Citadelle vient de leur annoncer la fermeture, en juin 2018, du CIMC (Centre pour enfants infirmes moteurs cérébraux). Une institution rare en Wallonie – il en existe une similaire dans le Hainaut – qui prodigue différents soins à ces enfants handicapés, non sans être adossée à une école spéciale de la Ville de Liège.

La direction de la Citadelle a décidé de fermer cette structure pour des raisons budgétaires. La fermeture doit encore être avalisée par le conseil d’administration de l’hôpital mais soulève déjà une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct