Le ciel n’est pas tombé sur la tête du Chat

Le Chat dans la peau de l’irréductible humoriste gaulois. © Casterman.
Le Chat dans la peau de l’irréductible humoriste gaulois. © Casterman.

Sorti à grands éclats de cornus, ces fameuses trompettes romaines courbes, le dernier album d’Astérix, La Transitalique, est une insulte à Toutatis et Bélénos. Les auteurs sacrilèges ont rompu pour la première fois avec la tradition millénaire de la page de garde où le village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur romain retranché dans les camps de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum. Par bonheur, comme chacun le sait depuis Jules César, de tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves et Philippe Geluck est là pour nous le rappeler.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct