Attentats à Bruxelles: le statut des victimes devient réalité

©PhotoNews
©PhotoNews

Les victimes des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles reçoivent ces jours-ci un courrier de l’administration officialisant leur statut de victime d’acte de terrorisme - le statut de solidarité nationale-, indique lundi RTL-TVi dans son journal de la mi-journée. La lettre ne mentionne pas de montant d’indemnisation.

Selon l’avocat pénaliste Franck Discepoli qui s’exprime dans le JT, ce statut octroie à une victime d’un acte de terrorisme d’être assimilée à une victime de guerre. «  En conséquence, elle peut prétendre à une pension d’indemnisation ainsi qu’aux remboursements des frais encourus. La détermination de ces frais et de cette pension doit encore faire l’objet d’un arrêté royal qui va décider d’un montant  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct