Les 6.000 euros défiscalisés pourraient coûter une fortune

Le travail occasionnel, dans le jardinage par exemple, bénéficiera d’une mesure d’exonération fiscale dès le 1
er
 janvier prochain.
Le travail occasionnel, dans le jardinage par exemple, bénéficiera d’une mesure d’exonération fiscale dès le 1 er janvier prochain. - René Breny.

L e risque de concurrence déloyale est réel, il ne faut pas se voiler la face. Et les estimations budgétaires qui circulent sont sans doute largement sous-estimées

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Le travail en "noir" profite à tout le monde, ne dérange personne ET est impossible à contrôler, il existera toujours. J'estime humblement qu'il devrait être permis- légalisé SI les prestataires ou les bénéficiaires ont déjà un travail légal. Tout le monde en profite façon win-win et surtout l'économie locale...

  • Décidement ces élus qui ne comprennent rien... Ces petits boulots seront toujours du noir légal ou pas.Ils ne coûte rien et soi disant ne rapporte rien. Mais nous ces économies ne les plaçons pas Panama, nous les dépensons ici et c'est aussi ça le pouvoir d'achat... Non ?

  • Les nouvelles maths made in MR !

A la une
Tous

En direct

Le direct