Les décrets interdisant l’abattage rituel pourraient-ils être annulés?

© Le Soir/Michel Tonneau
© Le Soir/Michel Tonneau

A la fin du mois de novembre, c’était le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) qui montait le premier au créneau. Il introduisait alors un recours en annulation contre le décret wallon interdisant l’abattage sans étourdissement, donc, l’abattage rituel. Le CCOJB estime que ce décret rend impossible l’exercice d’une liberté religieuse. Ce jeudi, De Morgen révélait que plusieurs associations juives et musulmanes contestaient à leur tour le décret flamand. La liberté religieuse est invoquée, mais les plaignants pointent également que seule la chasse est encore autorisée à tuer des animaux sans les étourdir préalablement. Un argument économique s’ajoute encore aux motifs de ce recours en annulation : les associations musulmanes jugent que l’interdiction pousserait les abattoirs islamiques à fermer leurs portes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Le "droit divin", qui plus est n'est ni plus ni moins qu'une notion subjective, ne peut en aucun cas imposer ni influencer le droit "démocratique"!L'absolutisme de droit divin n'est également qu'une autre manière d'asservir les populations qui s'y soumettent; et la conviction n'en est que le corolaire de l'ignorance du respect de la plus élémentaire dignité humaine face à la souffrance!

  • En principe nous sommes dans un état laic. La (les)religions ne devraient pas s'immiscer dans les processus légaux .Mais les religions ont toujours été la merde des merdes dans l'histoire du monde .

  • L'union sacrée des obscurantistes dans la crapulerie envers les animaux ! Un ami me dit : "les religions sont toutes de la merde". Mais non, cela, c'est insulter ... la merde. Elle, au moins, peut servir à fumer un champ; tandis que les religions n'ont jamais fait qu'empoisonner le monde.

A la une
Tous

En direct

Le direct