L’arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge, «un marathon»

«
Nous allons dépasser le cap des 100 millions d’euros de revenus brut, ce qui fera de nous la dixième régie du pays.
», expliquent les dirigeants de la régie publicitaire Transfer. ©Dominique Duchesnes
« Nous allons dépasser le cap des 100 millions d’euros de revenus brut, ce qui fera de nous la dixième régie du pays. », expliquent les dirigeants de la régie publicitaire Transfer. ©Dominique Duchesnes - Dominique Duchesnes

On pourrait dire d’elle qu’elle a décroché le contrat du siècle ou qu’elle a fait rentrer le loup dans la bergerie. C’est selon. La petite régie publicitaire anversoise Transfer, inconnue jusqu’ici en dehors du microcosme des médias, a acquis une notoriété exceptionnelle en 2017 en décrochant la commercialisation des publicités de TF1 pour le marché belge. Elle est la seule régie à avoir accepté ce job, ce qui lui a valu pas mal d’inimitiés et d’attaques de la part de ses concurrents : RMB (RTBF) et IP (RTL).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct