La Hulpe réplique à notre chroniqueur Vincent Engel

L’avenir du site des papeteries de La Hulpe, aujourd’hui connu sous le nom de site Swift, est le théâtre d’un conflit ouvert entre la commune et l’ASBL La Hulpe Environnement.
L’avenir du site des papeteries de La Hulpe, aujourd’hui connu sous le nom de site Swift, est le théâtre d’un conflit ouvert entre la commune et l’ASBL La Hulpe Environnement. - René Breny.

Un terrain de quatre hectares et demi en plein cœur de la commune. L’ancien site des Papeteries de La Hulpe, repris un temps par Swift, est aujourd’hui à l’abandon. Des 16.653 m2 de bureaux et 338 places de parking en extérieur, il ne devra rester que 4.050 m2 de bureaux en front de rue, avec quatre appartements aux étages, mais on y ajoutera 230 logements répartis sur 25.000 m2, une voirie privée et un parking souterrain de 114 emplacements. Tel est en tout cas le projet de la société Atenor, qui est devenue propriétaire du site en janvier 2015.

Dans sa chronique du 23 décembre, Vincent Engel a fait part des considérations de l’ASBL La Hulpe Environnement qui craint « un conflit d’intérêts, le bourgmestre, Christophe Dister (LB, MR), étant gérant ou cogérant de sociétés d’immobilier (Wilink et Even More). »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct