Alexander Mattelaer préface 2018: «Macron développe une vision de puissance pour l’Europe»

«
Pour la première fois en une décennie, on a à l’Elysée un président élu avec un mandat très clair, beaucoup d’ambition et une vision de là où il veut aller.
» © AFP.
« Pour la première fois en une décennie, on a à l’Elysée un président élu avec un mandat très clair, beaucoup d’ambition et une vision de là où il veut aller. » © AFP.

Il y a un an, on annonçait que l’année européenne 2017 allait être terrible : on appréhendait l’entrée de Donald Trump à la Maison Blanche et son isolationnisme, on craignait les victoires de l’extrême droite aux Pays-Bas (Wilders) et en France (Le Pen)… La seule lueur d’espoir était la perspective d’une réélection confortable d’Angela Merkel à la chancellerie allemande. Aucune de ces craintes ou prévisions ne s’est vérifiée comme telles, et le moral de l’Europe, ou en tout cas de ses dirigeants, est sensiblement remonté. Mais on sent bien que la période reste très particulière…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct