Peter De Roover (N-VA) au «Soir»: «Theo Francken a été d’une prudence extrême»

Peter De Roover, 55 ans, est un des piliers du mouvement flamand. Economiste de formation, il a dirigé le Vlaamse Volksbeweging, la coupole des organisations nationalistes, durant près d’une décennie. En 2014, il est rentré dans la politique active, en se présentant sur les listes N-VA à Anvers. Il a été élu député, puis est devenu chef de groupe en 2016, en remplacement d’Hendrik Vuye, qui a quitté le parti. ©Pierre-Yves Thienpont.
Peter De Roover, 55 ans, est un des piliers du mouvement flamand. Economiste de formation, il a dirigé le Vlaamse Volksbeweging, la coupole des organisations nationalistes, durant près d’une décennie. En 2014, il est rentré dans la politique active, en se présentant sur les listes N-VA à Anvers. Il a été élu député, puis est devenu chef de groupe en 2016, en remplacement d’Hendrik Vuye, qui a quitté le parti. ©Pierre-Yves Thienpont. - pierre-yves thienpont.

Peter De Roover est le chef de groupe N-VA à la Chambre. Pour lui, la politique défendue par Theo Francken en matière d’asile est celle du gouvernement tout entier. Et s’apparente à « une forme de prudence ».

La semaine parlementaire de rentrée s’annonce animée, autour du dossier du rapatriement de Soudanais et de possibles tortures. Quel point de vue allez-vous défendre ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct