Connaître son environnement pour apprendre à mieux le protéger

L’eau de pluie dans le jardin, c’est bien. Et pourquoi pas dans la maison
?
L’eau de pluie dans le jardin, c’est bien. Et pourquoi pas dans la maison ? - Reporters.

En Wallonie, l’eau de pluie ne franchit pas le seuil des maisons. Ou trop rarement comme l’indique  : comme lorsqu’il provient d’un puits, le précieux liquide tombé du ciel est largement utilisé pour l’arrosage des pelouses ou la mise à niveau des piscines, mais sa consommation est anecdotique pour le lavage du linge ou le nettoyage du logement. Les consommateurs passent à côté d’une belle occasion de préserver l’eau et de réaliser des économies non négligeables : selon une étude réalisée en 2015, l’usage d’une ressource alternative à l’eau du robinet à l’intérieur du domicile fait chuter la consommation moyenne d’eau de distribution de 69 à 56 mètres cubes par an et par ménage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct