Carrefour Belgique: les syndicats dénoncent la «compassion hypocrite» du gouvernement

©D.R.
©D.R.

Les syndicats arrivés peu avant 16h30 au Lambermont à Bruxelles ont dénoncé vendredi la «  compassion hypocrite  » du gouvernement fédéral. Ils rencontrent des représentants du gouvernement après l’annonce par Carrefour d’un plan d’économie menaçant plus de 1.200 emplois.

«  Nous sommes venus par politesse, mais nous n’attendons rien du gouvernement  », a déclaré Delphine Latawiec, secrétaire nationale au syndicat chrétien CNE.

«  C’est de l’hypocrisie, le gouvernement a créé les conditions pour de telles restructurations  », a embrayé Myriam Delmée, vice-présidente du Setca, syndicat socialiste.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Comme d'habitude, où se situent les Carrefour en grève ? 4 à Bruxelles, 3 en Vlaanderen et ...21 en Wallonie !!!

  • Je pense que sans le gouvernement c'étaient 2000 emplois qui passaient à la trappe... on en parle des 800 emplois sauvés?

Tous les commentaires
A la une
Tous

En direct

Le direct