Le duo Bouchez-Meunier raconte au «Soir» les coulisses de l’histoire MR-CDH à Mons

Edition numérique des abonnés

A 24 et 31ans, ils ont fait l’actualité depuis dix jours. Ils ? Opaline Meunier et Georges-Louis Bouchez.

La première a décidé de rejoindre la liste pluraliste du second, Mons en Mieux, pour les prochaines élections communales. Pour cela, elle a été privée de ses titres et fonctions au CDH et ne pourra se revendiquer de son parti au scrutin. Le libéral, lui, n’a pas réussi à convaincre toute la section humaniste montoise de le rejoindre. Et au-delà d’un enjeu local, c’est tout le CDH qui s’est enflammé pour «l’affaire».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct