Un procès sous haute surveillance pour rendre Abdeslam en bon état à la France

La sécurité sera maximale à partir de lundi matin, autour et dans le palais de Justice de Bruxelles.
La sécurité sera maximale à partir de lundi matin, autour et dans le palais de Justice de Bruxelles. - photo news.

Les mesures de sécurité prévues pour l’ouverture, lundi 5 février, du procès de Salah Abdeslam et de Soufien Ayari, poursuivis pour la fusillade de la rue du Dries à Forest le 15 mars 2016, mettront sous cloche le palais de Justice de Bruxelles durant les quatre jours d’audience réservées par la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles à l’examen de cette affaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct