Les bons tuyaux pour un urbanisme waterproof

Vendredi, la Seine s’est mise à enfler de nouveau pour atteindre ce samedi entre 5,6 à 5,8 mètres… Les dommages, en cas de crue majeure, peuvent se calculer en milliards d’euros.
Vendredi, la Seine s’est mise à enfler de nouveau pour atteindre ce samedi entre 5,6 à 5,8 mètres… Les dommages, en cas de crue majeure, peuvent se calculer en milliards d’euros. - Reuters.

En début de semaine, à Paris, la crue de la Seine a atteint son pic. Après plusieurs jours d’inondations, le niveau du fleuve a commencé à baisser pour mieux remonter. Vendredi, la Seine s’est mise à enfler de nouveau pour atteindre ce samedi entre 5,6 à 5,8 mètres… Viendra ensuite le moment de faire les comptes : les dommages, en cas de crue majeure, peuvent se calculer en milliards d’euros. Le 23 janvier dernier, l’OCDE recommandait à la région Île-de-France de « mieux penser la planification urbaine et l’aménagement du territoire », pour prévenir le risque d’inondation majeure dans la capitale française.

Au sein de l’Unité de Recherches UEE de l’université de Liège, c’est justement pour mesurer l’influence de l’urbanisme sur les dommages occasionnés par les « inondations par débordement » (quand un fleuve sort de son lit), que le projet FloodLand a vu le jour, en 2013.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Si ce n'est fait, la protection de la centrale de Tihange devrait être revue en tenant compte des travaux prévus en hollande.

A la une
Tous

En direct

Le direct