Gaspard Proust: «Si je pensais tout ce que je disais, je me serais tiré une balle»

Edition numérique des abonnés

Cynique, misanthrope, machiste… On a traité Gaspard Proust de tous les noms mais il a ce mérite de ne laisser personne indifférent. L’ex-gestionnaire de fortune s’est converti au mauvais esprit et cela a payé : il est devenu ce qui se fait de mieux en matière d’humour corrosif. Il présente aujourd’hui son nouveau spectacle dans lequel il tape sur tout ce qui bouge à bras raccourcis : une jouissance coupable mais bien présente pour son public acquis.

Votre public se reconnaît plus ou moins dans votre personnage cynique, désagréable. Est-ce que ça vous inquiète ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct