Le Cinéma Palace, pour réapprendre à voir un film en salle

« Notre but est de créer un nouveau public », affirme Luc Dardenne (à droite) entouré de Fien Troch et Olivier Rey dans l’entrée du Palace restauré.
« Notre but est de créer un nouveau public », affirme Luc Dardenne (à droite) entouré de Fien Troch et Olivier Rey dans l’entrée du Palace restauré. - Dominique Duchesnes.

Le Cinéma Palace, lieu emblématique du centre de Bruxelles, rouvrira ses portes au public le 28 février. Enfin ! « The End » d’une saga de près de quinze ans pour ce projet initié par la Fédération Wallonie-Bruxelles et porté par l’ASBL Le Palace présidée par Luc Dardenne. Quatre salles neuves (373, 140, 80 et 60 places), munies de sièges rouges confortables et d’une technologie de pointe dans un bâtiment répertorié comme le plus vieux cinéma de la ville et restauré par l’atelier d’architecture Alain Richard, n’attendent plus que le public. «  On a été plus rapide que le RER », plaisante Luc Dardenne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct