La 5G à Bruxelles? L’industrie s’impatiente

RTS1LTZM

Bientôt, nos voitures seront autonomes, bientôt, nous pourrons visionner des films en haute définition sur notre smartphone, bientôt, s’ouvriront enfin à nous les immenses potentialités de la 5G ! Bientôt ? Peut-être pas à Bruxelles. Du moins si l’on en croit les craintes exprimées par les industriels qui s’inquiètent des retards que pourrait prendre la Région dans le déploiement de l’ultra-connectivité…

1

La 5G, qu’est-ce que c’est ?

Après le simple GSM, la 3G puis la 4G qui n’est pas encore accessible partout, la 5G se profile déjà comme la prochaine génération de la téléphonie mobile. Une de sorte de « Graal » de l’hyper-connectivité, en direction de laquelle notre monde s’est indubitablement engagé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • "...et sans nous enfermer dans un calendrier" Et pourquoi pas? Se fixer un calendrier réaliste mais serré est une manière de faire avancer les choses. Cette expression passe partout, souvent utilisée par les politiques, se traduit en français courant par "nous n'avons pas envie d'avancer dans ce dossier". Du reste, quand les politiques ont clairement la volonté que les choses avancent, ils se fixent tous les calendriers qu'il faut. Encore un bel exemple de langue de bois. Il faut dire que le sujet de la 5G à Bruxelles est certainement bien moins électoralement profitable que d'autres ou on ne se prive pas de "s'enfermer dans un calendrier".

A la une
Tous

En direct

Le direct