Eric Zemmour: «La France devrait bombarder Molenbeek»

Dans sa chronique « On n’est pas forcément d’accord », le polémiste revient sur le mot « guerre » prononcé à tout va par la classe politique française depuis les attentats de Paris. «  La guerre pour jouer au chef de guerre, la guerre pour appeler à l’unité nationale, la guerre pour remonter dans les sondages  », lance Eric Zemmour au micro de la radio RTL. «  Une guerre en Syrie qui s’ajoute à celle d’Irak ou d’Afghanistan qui ont aggravé le mal qu’elles étaient censées annihiler  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct