Le passeport imposé aux Vénézuéliens en exode

© AFP.
© AFP.

Débordé par l’exode massif de ses voisins, le gouvernement colombien a annoncé jeudi 8 février de nouvelles mesures de contrôles migratoires qui risquent fort de peser sur la crise vénézuelienne. Les Vénézuéliens devront désormais obligatoirement montrer un passeport pour entrer légalement en Colombie. Ce sésame étant de plus en plus difficile à obtenir au Venezuela, la mesure pourrait revenir de facto à fermer la frontière, comme s’en inquiètent de nombreux acteurs humanitaires. Ce qui poussera non seulement les Vénézuéliens décidés à fuir, à passer clandestinement la frontière colombo-vénézuelienne longue de 2.200 km, mais aussi pourrait aggraver la crise humanitaire interne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct