«Ma chapelle à moi, c’est l’écriture»

« Moi, je veux d’abord poser des questions. »
« Moi, je veux d’abord poser des questions. » - Deborah Hardee.

Pendant l’été de 1991, ma mère a battu un homme à mort avec un marteau d’encadrement Estwing 595 g et je suis tombé amoureux de Tess Wolf.  » C’est la première phrase du livre. Choc ! L’écrivain américain Alexander Maksik fait fort en happant ainsi son lecteur. Et celui-ci ne sera pas déçu. La tension ne se relâche pas dans ce roman fort, dur et sincère.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct