Cinéma d’animation: le petit monde de Patar et Aubier

Pour Fabrice du Welz, S. Aubier (à gauche) et V. Patar (à droite) «
sont des artistes complets (...) qui créent des mondes
».
Pour Fabrice du Welz, S. Aubier (à gauche) et V. Patar (à droite) « sont des artistes complets (...) qui créent des mondes ». - D.R.

Ne pas être un amateur éclairé en matière de cinéma d’animation, n’a pas empêché Fabrice du Welz de s’intéresser aux deux réalisateurs les plus zinzins que compte, justement, notre cinéma d’animation. Qu’on se le dise : le visionnage du documentaire qu’il leur a consacré, intitulé Des cow-boys et des Indiens, le cinéma de Patar et Aubier, est susceptible d’entraîner un surcroît d’affection pour les deux loustics !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct