Recyclage des plastiques: la Wallonie peut devenir un modèle pour le monde

d-20110629-W748PY 2018-01-19 20:57:16

La Wallonie peut porter l’ambition de devenir un modèle de valorisation des matières plastiques pour le monde. Les Belges comptent parmi les meilleurs élèves de la classe au monde en matière de tri des déchets plastiques. Malheureusement, l’industrie de recyclage est actuellement limitée dans notre pays. Les plastiques triés sont en effet en grande partie exportés et recyclés en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, très demandeurs de ces déchets de haute qualité.

Avec l’élargissement du sac bleu PMC à partir de 2019 à tous les plastiques, c’est le momentum idéal pour développer une industrie de recyclage des matières plastiques de référence mondiale en Wallonie qui sera à la fois génératrice d’emploi et s’inscrira dans la durabilité. De plus, l’interdiction d’exporter des déchets plastiques en Chine est également une opportunité de recycler les déchets plastiques localement plutôt que de les expédier vers d’autres contrées asiatiques.

Sources de matières

Cette industrie du recyclage permettra en outre de fabriquer de nouveaux produits en y incluant un certain pourcentage de plastiques recyclés comme l’ambitionne l’Union européenne dans le cadre de sa stratégie Plastique. Dans cette perspective, les objets en plastique en fin de vie ne seront plus considérés comme des déchets mais comme de véritables sources de matières.

Le changement devra s’opérer tout au long de la chaîne en commençant par les transformateurs de matières plastiques (entreprises qui mettent le plastique en forme) qui devront répondre à la demande de clients qui attendent un matériau de haute qualité.

Une expertise cruciale

Ce développement ne sera possible qu’en étroite collaboration avec la pétrochimie et les producteurs de polymères car les matériaux recyclés sont le plus souvent mélangés à des matériaux vierges. L’expertise des industriels sera cruciale pour augmenter la compatibilité entre les matières premières vierges et les matières recyclées et garantir la qualité du produit fini.

Afin d’atteindre l’objectif européen d’utiliser de plus en plus de matières secondaires, il faudra également s’assurer d’atteindre un flux de matériaux à recycler suffisant et constant et donc d’attirer les matières plastiques d’autres pays d’Europe afin que le procédé soit économiquement viable mais aussi environnementalement responsable. En effet, si les quantités à recycler sont trop faibles, l’énergie déployée pour transformer la matière sera disproportionnée et aura un impact négatif sur notre environnement.

Enfin, pour s’assurer de la confiance du consommateur, un système de certification devra être mis en place pour s’assurer que le nouveau produit est conforme aux attentes en termes de qualité (résistance, contact alimentaire…) et contient bien le pourcentage de matière recyclée qui sera éventuellement imposé dans le cadre de la stratégie européenne des plastiques.

Poursuivre la recherche

Les autorités régionales, nationales et européennes ont ici également un rôle important à jouer pour stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation, en particulier dans le développement du recyclage chimique. Cette technologie permettra de retourner aux éléments chimiques de base et de pouvoir ainsi créer une multitude de nouvelles matières. La recherche n’en est cependant qu’à ses débuts et doit être encore poursuivie et encouragée.

Pour conclure, l’ensemble de secteurs intervenant dans toute la chaîne de production devront collaborer avec le soutien des autorités. Des producteurs de polymères en passant par les transformateurs de matières plastiques et producteurs d’objets en plastiques jusqu’aux recycleurs, chacun détient une partie du savoir pour pouvoir développer une industrie du recyclage des plastiques économiquement rentable et environnementalement responsable en Wallonie.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+

Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

1 mois d'essai offert
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose d'un compte
Je me connecte
1€ Accès au Soir+
pendant 24h
Je me l'offre
Je suis abonné et
je souhaite bénéficier du Soir+
Je m'inscris

Commentaires

A la une
Tous

En direct

Le direct