Cent ans de «restauration» de l’Etat lituanien:«Nous nous sentons plus confiants, mais pas relax»

«
J’ai toujours dit que nous voulons tous de bonnes relations avec la Russie. Mais qui les a gâchées
?
», s’interroge Linas Linkevicius.
« J’ai toujours dit que nous voulons tous de bonnes relations avec la Russie. Mais qui les a gâchées ? », s’interroge Linas Linkevicius. - AFP.

C ’est important, de célébrer cent ans d’Etat moderne : cela n’arrive qu’une fois en 100 ans ! (rires) D’autant plus que cette époque n’a pas été facile, pour dire le moins, nous dit le chef de la diplomatie lituanienne, Linas Linkevicius. Maintenant, il est important de célébrer, de regarder de l’avant et d’évaluer ce qui s’est passé », ajoute le ministre des Affaires étrangères, convaincu que les minorités polonaise et russe vivant en Lituanie « considèrent aussi que c’est leur fête », comme les derniers survivants parmi la population juive, « les Litvaks, tragiquement massacrés durant la guerre ».

Cet anniversaire : c’est l’histoire d’il y a un siècle ? Ou un rappel de l’épisode plus récent : la Lituanie dans l’URSS ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct