Des bactéries comme futurs antibiotiques

Image d’illustration. © Reporters
Image d’illustration. © Reporters

I l y a environ 700 espèces de bactéries et de champignons qui cohabitent, plus ou moins pacifiquement, dans notre corps », avance Johann Mignolet, chercheur post-doctorant à l’Institut des sciences de la vie de l’UCL. Avec le professeur Pascal Hols, il a découvert le curieux comportement de l’une d’entre elles, qui devient « cannibale » pour s’adapter à notre écosystème et y survivre.

« Chaque bactérie doit lutter pour avoir à manger et se faire une place à l’intérieur de nous… En général, elles cohabitent pacifiquement. Parfois, elles deviennent nuisibles pour l’être humain. C’est ce changement que nous voulions étudier aux prémices de nos recherches en laboratoire. » Pour ce faire, les scientifiques se sont penchés sur « Streptococcus salivarius », une bactérie qui prolifère dans la bouche et l’intestin humain. Elle représente presque 25 % de la population bactérienne de l’homme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct