«Ni juge ni soumise», c’est Strip-tease au cinéma

Edition numérique des abonnés

Anne Gruwez est juge d’instruction. Elle vit à Bruxelles avec son chat, roule en 2CV, mange du chocolat pour résister aux cadavres de la journée, pratique un humour à la fois décapant et bienveillant. Un tempérament et un moral d’acier. Dans son bureau, défilent des prévenus. Face-à-face avec la réalité tragi-comique du monde contemporain. Elle n’est dupe de rien mais pour chacun, elle prend le temps. En guise de fil rouge, une histoire réelle et non résolue depuis plus de 20 ans… Deux prostituées sauvagement assassinées dans de beaux quartiers du centre de Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct