Brad Mehldau After Bach

Edition numérique des abonnés

Bach a toujours inspiré le pianiste américain. Même dans les impros de « Smells like teen spirit », on sent une approche à la Bach.

Mehldau va ici plus loin : il s’empare du maître. Exécute un extrait du Clavier bien tempéré puis en donne sa propre méditation. Après le joyeux prélude nº3 en do dièse majeur, par exemple Mehldau en donne une version plus grave, plus labyrinthique. Comme s’il avait jeté les partitions éparses, les avait regardées dans un miroir et les avait réinterprétées.

C’est brillant.

Le site de Brad Mehldau.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct