Je suis resté dans les bois Un film bien de chez nous

Edition numérique des abonnés

Ils se sont mis à trois devant et derrière la caméra pour composer cet ovni cinématographique, à la fois marginal, poétique et fantasque. Ils y croquent l’air du temps et parlent essentiellement d’amour d’une façon joyeusement décalée. Qu’est-ce qu’aimer, comment aimer, comment construire son rapport à l’autre ?

Une folie douce habite les protagonistes, âmes sœurs et âmes solitaires tentant de résister aux tourbillons de la vie. Vincent, artiste plasticien, est en préparation de sa nouvelle exposition. Il a décidé de reconstituer des moments peu glorieux de son passé pour en faire des tableaux vidéo. Il embarque sa copine, ses amis et quelques barbus dans son projet. Il n’aurait peut-être pas dû…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct