l’édito

FN: un nouveau nom, mais une même extrême droite

Marine Le Pen. © Reuters.
Marine Le Pen. © Reuters.

Il faut que tout change pour que rien ne change. Marine Le Pen voulait renverser la table ? C’est raté. Le jour même où elle voulait parachever la dédiabolisation de son parti, ce dernier a été rattrapé par ses inextinguibles démons. Le Front national va probablement (les adhérents devront entériner le nouveau nom par un vote) devenir le Rassemblement national. Mais il se trouve toujours des figures en son sein pour rappeler d’où il vient. Ainsi du numéro deux du Front national de la jeunesse et assistant parlementaire de Marine Le Pen, hurlant « Nègre de merde !  » dans une vidéo dont la diffusion sur internet n’aura pas manqué de gâcher le baptême.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct