Ce que cache la querelle autour du nouveau nom du Front national

Un nouveau nom pour poursuivre le processus de dédiabolisation du parti.
Un nouveau nom pour poursuivre le processus de dédiabolisation du parti. - Photo News

Le nom change, le fond (et le front) restent les mêmes. Au lendemain du congrès de « refondation » du parti d’extrême droite, qui devait tirer les leçons de l’échec de la dernière présidentielle, les doutes et les polémiques s’accumulent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct