Yourtes, kots et colocation: le bail wallon se modernise

Edition numérique des abonnés

La sixième réforme de l’Etat a confié aux Régions la législation sur le bail d’habitation. Ce mercredi, le parlement de Wallonie adoptera la transposition de cette matière importante dans un nouveau décret. A la demande du Conseil d’Etat, la piste d’une simple modification du Code civil, d’abord envisagée, a été abandonnée pour des questions de sécurité juridique.

En Wallonie, 33,8 % des logements sont loués. C’est beaucoup moins qu’à Bruxelles (61,3 %), mais plus qu’en Flandre (29,1 %). Les logements loués se répartissent entre un parc public (7,8 %) et un parc privé (26 %) de 300.000 appartements et maisons. Ces derniers sont pleinement concernés par le bail dans sa version wallonne qui entrera en vigueur le 1er septembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct