Le décumul risque de virer au clash communautaire

Les députés néerlandophones ne veulent pas du décumul et veulent voter contre le texte en plénière.
Les députés néerlandophones ne veulent pas du décumul et veulent voter contre le texte en plénière. - pierre-yves thienpont.

Vingt voix pour (PS, Défi, Ecolo, SP.A, Groen), sept contre (MR et VLD) et trois abstentions (Benoît Cerexhe et Joëlle Milquet pour le CDH et Alain Destexhe pour le MR) : si l’on se fie aux résultats du vote en commission du parlement bruxellois, le décumul intégral pourrait bien devenir une réalité à Bruxelles. La situation est en fait bien plus complexe que cela...

Trois partis néerlandophones ont en effet annoncé leur volonté, ce mardi, de ne pas voter le texte en faveur d’une interdiction totale du cumul des fonctions de député et de bourgmestre, d’échevin ou de président de CPAS. Le VLD a d’ores et déjà voté contre. Le CD&V et la N-VA, qui ne disposent pas du droit de vote en commission, ont annoncé qu’ils s’opposeraient à l’ordonnance lorsqu’elle passera en plénière. Ils ont aligné les arguments de fond : les scandales récents ne sont pas liés au cumul, la transparence des rémunérations est garantie par une ordonnance, le cumul est un choix personnel, et on en passe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct