Le débat sur le dépistage du cancer du sein, «un très mauvais signal avant tout »

Selon la députée CDH, en supprimant le remboursement on instille un doute sur l’utilité du dépistage.
Selon la députée CDH, en supprimant le remboursement on instille un doute sur l’utilité du dépistage. - Pierre-Yves Thienpont.

Un mauvais signal ! Le débat sur le remboursement, ou non, du dépistage du cancer du sein n’est pas tout à fait terminé… Sans chercher à accabler outre mesure la ministre Maggie De Block, Catherine Fonck (CDH) pose le problème sur un autre plan : « Certes, elle va trop loin mais en matière de dépistage la vraie polémique est ailleurs, elle ne porte pas sur l’âge mais sur le fait qu’on soit loin, très loin des objectifs de santé publique ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct