«Black Panther», la fierté et l'héritage retrouvés des Noirs d'Amérique

Le superhéros séduit un très large public aux Etats-Unis.
Le superhéros séduit un très large public aux Etats-Unis. - D.R.

Depuis New York

Un soir de semaine, la foule s’étire sur le trottoir devant le cinéma United Artists sur Court street. Dans le centre de Brooklyn balayé par la bourrasque, l’annonce de chutes de neige à venir n’a pas découragé les fans de Black Panther, la sensation cinématographique aux Etats-Unis. A peine dérangé par le vent glacial, Rohan, un grand gaillard jovial, interpelle ses amis engoncés dans leur parka doublée en fourrure. «  Vous avez remarqué ? Quand c’est un superhéros noir, ils se sentent obligés de dire “Black” Panther !  », s’esclaffe-t-il, avant d’être gentiment rabroué.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct