National Geographic présente ses excuses pour des décennies de reportages racistes

Edition numérique des abonnés

P en dant des décennies, nos reportages étaient racistes. Pour nous en détacher, il nous faut le reconnaître  » titre le magazine National Geographic dans son dernier numéro spécial, dédié au concept de « races ». L’article est rédigé par Susan Goldberg, la rédactrice en chef actuelle du magazine, la dixième depuis sa création. Elle est la première femme à être à la tête de cette publication. «  Il m’est douloureux de partager cet affreux constat qui fait pourtant partie de l’histoire du magazine. Mais puisque nous avons aujourd’hui décidé de faire une couverture exceptionnelle au sujet des races, il nous faut faire cet examen de conscience avant d’envisager de faire celui des autres

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct