l’édito

Après les dernières décisions de Trump, le monde peut trembler un peu plus

Rex Tillerson. © AFP.
Rex Tillerson. © AFP.

N ous avons la même façon de penser. » Il y a tout pour inquiéter le monde dans cette phrase prononcée par Donald Trump lors de la désignation de Mike Pompeo au poste de secrétaire d’État aux Affaires étrangères. Le monde, qui n’avait déjà pas besoin d’un Trump à la Maison-Blanche, peut juste trembler un peu plus avec l’arrivée d’un Faucon à la tête de la diplomatie américaine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct