Rob Hopkins: «La croissance économique est une illusion dangereuse qu’il faut remplacer»

Rob Hopkins.
Rob Hopkins. - Sylvain Piraux.

Rob Hopkins était de passage en Belgique cette semaine, à l’occasion du festival « Nourrir Liège », qu’il parraine. L’initiateur du mouvement de la Transition, que vous avez pu découvrir dans le film Demain par exemple, fait le point, dix ans après la sortie en anglais de son « Manifeste de la transition », sur le mouvement qu’il a inspiré à travers l’expérience très concrète menée dans son village de Totnes, en Angleterre.

Cela fait 10 ans qu’est paru votre « Manuel de la transition ». Les initiatives en faveur d’une transition économique et environnementale ont fleuri ces dernières années. Le film Demain a connu un grand succès. Mais vu l’ampleur des défis, ce mouvement est-il assez fort, assez profond, assez rapide ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Nous sommes déjà en croissance négative, avec des taux d’intérêts négatifs. La 'croissance' est une vieille bannière utilisée de loin en loin pendant les élections. L'amélioration des conditions de vie et de survie, et c'est ce à quoi tend une optique de 'transition', par contre, a toutes les raisons de croître, au prix de certains efforts.

  • je croyais qu'on n'arrêtait pas de grandir et qu'il faudrait toujours plus de tissus pour s'habiller, qu'il faudrait toujours plus de nourriture pour manger, qu'il faudrait des lits toujours plus grands, des voitures toujours plus grandes etc etc...

  • Amalgames et confusion. Les bonnes intentions ne suffisent pas. L'histoire nous apprend que les pays à croissance négative sont peu démocratiques et générateurs de famines. Voyez les cas d'école que sont le Venezuela et la Corée du Nord. On peut le regretter mais les systèmes capitalistes à contrôle démocratique de redistribution des richesses sont les seuls qui préservent les droits humains (même si c'est pas toujours parfaitement) et permettent le bien être physique et moral.

  • Le contrôle démocratique devient une véritable peau de chagrin et c'est triste! Regardez ce qu'on prépare comme loi répressive pour les lanceurs d'alerte!

  • moi quand j'étais petit, je croyais qu'on n'arrêterait plus de grandir

Tous les commentaires
A la une
Tous

En direct

Le direct