Laissez la nature entrer au jardin

© Michel Garin.
© Michel Garin.

Le printemps est là (si, si), et avec lui le retour de dizaines de milliers de jardiniers amateurs. Ça va tondre, désherber, ratisser, tronçonner, peut-être même asperger de produits chimiques… Alors que la biodiversité est en péril sévère, on peut lui donner un coup de pouce salutaire en domestiquant moins nos jardins. Le mot d’ordre est simple : laisser un peu, voire beaucoup, plus de place à la nature. En l’absence de trop fortes perturbations humaines, celle-ci est capable de miracles. Et assez rapidement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct