Bashir Abdi, du sang et un excellent début

Bashir Abdi a souffert dans sa chair pour son premier marathon mais l’a mené à bon terme. ©AFP
Bashir Abdi a souffert dans sa chair pour son premier marathon mais l’a mené à bon terme. ©AFP - AFP

Bashir Abdi n’a pas loupé ses grands débuts sur marathon, ce dimanche, en terminant 8e à Rotterdam dans le bon temps de 2 h 10.46, la victoire revenant au Kenyan Kenneth Kipkemoi (2 h 05.44) devant les Ethiopiens Abera Kuma (2 h 05.50) et Kelkile Gezahegn (2 h 05.56).

Son chrono dans la cité portuaire néerlandaise, qui en fait d’entrée le 8e Belge sur la distance et lui a permis de réussir le minimum pour l’Euro de Berlin… qu’il disputera malgré tout sur la piste (10.000 m), est d’autant plus impressionnant que le Gantois d’origine somalienne a été entraîné dans une lourde chute collective provoquée par le Néerlandais Khalid Choukhoud au départ. Un instant de frayeur qui lui a laissé de larges stigmates sur le front et sur les deux genoux et qui aurait pu, selon lui, très mal tourner.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct